La CGT Ford persiste et revendique l’allongement du congé de reclassement !

Mail envoyé à la direction de FAI mais aussi à tous les acteurs (Right Management, DIRECCTE, autres organisations syndicales, etc...) :

Monsieur Harrewyn,

Mesdames et Messieurs,

 

La CGT Ford persiste et revendique l’allongement du congé de reclassement !

 

Les conséquences de la situation sanitaire sur l'emploi doivent être prises en compte par Ford.

Ford a fait le choix désastreux de fermer son usine de Blanquefort et d'y supprimer tous les emplois. La multinationale milliardaire qui a touché plus de 50 millions d'euros d'aides publiques diverses ces 10 dernières années doit assumer sa responsabilité sociale et accepter de prolonger le congé de reclassement des collègues licenciés pour leur donner toutes les chances de trouver une reconversion professionnelle.

 

L’explosion des chiffres du chômage montre l’urgence de la prise en compte de la situation sanitaire.

 

La Dares vient de publier les chiffres de l’emploi du mois d’avril 2020.

Après une hausse de 7,1 % en mars, le chômage augmente de 22,6 % en avril. On compte désormais plus d’un million de chômeurs supplémentaires (1 065 200), comparé à la période précédant le confinement. La barre des 6 millions de chômeurs est franchie !

Cette hausse est due essentiellement à l’arrêt des recrutements et nous ne sommes qu’au début des annonces de plans sociaux que la presse révèle.

 

Nous attendons aussi une réaction des pouvoirs publics en ce sens. Eux aussi doivent assumer leur responsabilité qui est majeure dans cette affaire, surtout après s'être interdit par accord signé à poursuivre la multinationale Ford, lui laissant le champ libre pour parfaire sa politique antisociale y compris dans la crise sanitaire que nous vivons aujourd'hui !

 

La CGT Ford réaffirme la nécessité de mettre en œuvre une table ronde avec toutes les parties prenantes.

 

Cordialement,

 

La CGT Ford

La CGT Ford Blanquefort le vendredi 29 mai 2020

Victoire des GoodYear

aux prud'hommes !!!

Souhaitons-nous le même résultat dans notre procédure aux prud'hommes engagée contre la multinationale milliardaire licencieuse Ford !

La CGT Ford Blanquefort le jeudi 28 mai 2020

Rassemblement de soutien aux soignants

devant le CHU de Haut-Lévêque

La CGT Ford Blanquefort le jeudi 28 mai 2020

Info prud'hommes... suite

Philippe Brun, l’avocat des « Ford » qui attaquent la multinationale aux prud’hommes, va très bien et son cabinet est toujours en activité contrairement à ce qu’il se raconte par certains sur un groupe Facebook.

 

Comme il a des idées sociales, ses employées bénéficient d'un traitement dont bien des employeurs devraient s'inspirer pendant cette période de pandémie. De ce fait, plusieurs de ses secrétaires sont en « congés » et du coup il ne reste plus grand monde pour traiter les dossiers et répondre au téléphone. Ce qui n'est pas très gênant au moment où les tribunaux fonctionnent au ralenti. Mais ayant 2500 dossiers en cours avec une équipe restreinte, le standard est coupé jusqu'à la semaine prochaine. C'est pour cela que le cabinet n'est pas joignable (même si plusieurs personnes ont su rentrer en contact avec lui). Ceci étant tout ce qu’il y a de plus compréhensible et rentrera dans l’ordre dès lundi.

 

Nous rappelons que, habituellement, les dossiers prud’hommes sont individuels. La CGT, comme elle l’a toujours fait, a choisi de fournir un énorme travail pour les rendre efficaces mais surtout pour en faire profiter tous ceux qui le souhaitent, pour que tous les collègues qui souhaitaient rejoindre notre action et demander la réparation du préjudice subi par la multinationale Ford puissent le faire sans le moindre effort de recherche du moindre document ou d’une quelconque information qui leur manquerait. La CGT a fourni toutes les pièces et tous les éléments nécessaires pour permettre à notre avocat à tous, de sortir le meilleur dossier possible. De son côté, l’avocat fourni tous les efforts nécessaires à la réussite de notre entreprise sur tous les terrains judiciaires mis à sa disposition.

 

Aujourd’hui, nous regrettons certains commentaires dont nous ne comprenons pas les motivations mais dont la source est toujours la même. Nous regrettons également que certains ne cherchent pas à accompagner notre action collective avec bienveillance mais à lui nuire. Mais nous savons aussi que l’immense majorité de ceux qui ont entrepris avec nous ces actions judiciaires nous font confiance et nous soutiennent amicalement.

 

Nous ne dépendons plus que des délais imposés par le système judiciaire dont les durées avaient été expliquées à tous en assemblée générale. Mais ce qui comptera à la fin, c’est de nous être défendus, de nous battre collectivement pour notre dignité, de ne pas laisser la multinationale Ford s’en sortir si facilement.

La CGT Ford Blanquefort le mardi 26 mai 2020

Compte-rendu de la réunion CSE

du mardi 26 mai 2020

Approbation du PV du 25 février 2020.

 

Situation de l’entreprise - Point atelier :

La liste des machines et équipements pour Bordeaux métropole (destinées aux écoles et centres de formation) sera terminée demain. Une transmission sera donnée à la Région pour exposition dans le hall de l’hôtel de Région, peut-être une récompense (comme une médaille), pour avoir laissé Ford faire ce qu’il voulait !

Pour l’usine GFT c’est toujours en cours pour le petit matériel et devrait être terminé pour fin juin. Les gros équipements étant déjà faits.

Démolition de l’usine, 4 sociétés ont été contactées par Ford et 3 sont venues visiter le site afin de présenter une offre (une quatrième, DDM, qui avait été contactée, ne s’est pas présentée). A l’issue Ford choisira.

La déconnection des machines qui vont rester dans l’usine va démarrer avec le service utilité.

 

Utilités : la centrale électrique, le gaz, le traitement des eaux restent la propriété de Ford.

 

Personnels :

Effectif restant : 52 personnes restaient à l’effectif en avril.

 

Bilan des départs et reclassements depuis l’homologation du PSE (849 collègues) :

460 collègues ont fait le choix d’intégrer le congé de reclassement.

 

Collègues non concernés par le reclassement :

252 préretraites

15 transferts à GFT

36 longue maladie

1 Ford France

58 retraites + 1

5 décès

1 licenciement

Total hors reclassement = 368 personnes.

 

Reclassement - solutions identifiées :

144 CDI & CDI I

1 CDD <12 mois 

16 CDD >12 mois 

24 créations/reprises d’entreprise + 1

74 formations longues de reconversion

Total = 259 personnes

 

Sans solution de reclassement :

222 personnes sans solution !!!

 

Dans les solutions identifiées, des collègues sont toujours en période d’essai, ou en CDI Intérimaire, ou en formation longue, sans aucune certitude d’obtenir un CDI pérenne. Avec le confinement certains sont même inscrit à Pôle Emploi en fin de formation car les entretiens d’embauches promises ont été repoussées sans date précise !

Aujourd'hui, la direction est beaucoup moins convaincante au sujet de l’Offre Ferme de Reclassement,  (OFR), à 80% de nos salaires Ford...

 

Information-consultation sur le protocole sanitaire Coronavirus - Avis :

Une longue présentation est faite par le patron du service sécurité, sur les risques liés au covid-19 afin que la reprise du travail puisse se faire.

Nous n’avions pas été consultés sur l’arrêt du travail et la mise en place du télétravail, nous ne participerons donc pas au vote. La consultation du CSE ne doit pas être à géométrie variable ou quand ça arrange la direction. Nous nous contenterons de l’information. La CFTC et FO ont pris la même décision.

 

2 votants (2 CFE-CGC) : 2 voix POUR

 

Demande de prolongation du congé de reclassement en lien avec la crise sanitaire Covid-19 (point demandé par la CGT) :

La direction détourne la question avec son mépris habituel, disant que Right management n’a jamais arrêté de travailler pendant le confinement. Travailler pour quoi faire ? Faire des CV et autres ateliers alors que toutes les entreprises avaient suspendu les processus d’embauches ? Le résultat est qu’il n’y a eu aucun recrutement pendant cette période de deux mois.

Ne serait-il donc pas logique et socialement responsable de prolonger le congé de reclassement de cette même durée et ainsi donner une chance supplémentaire au reclassement des salariés licenciés ?

Pas pour la direction de FAI, qui dit que Ford a refusé, et semble être du même avis !

Cette revendication est portée par toutes les organisations syndicales : CGT, CFTC, FO et CFE-CGC. Toutes demandent ce prolongement et demandent à Ford de repenser sa réponse !

La direction locale répète qu’elle pense que Ford ne changera pas d’avis.

 

D’un autre côté, les organisations syndicales avaient aussi fait la demande de prolonger le droit à l’ATD d’au moins la durée du confinement, la direction de FAI dit être en discussion sur le sujet avec les services de l’État (Direccte). Rien n’est encore décidé.

 

Information-consultation sur la vente de l’étang du CSE FAI - Avis:

Un document, une promesse de vente émise par la SAFER, a été transmise à tous les membres du CSE. Le prix proposé est réellement celui du marché.

 

Vote à main levé :

9 voix POUR, 2 abstentions.

 

Divers :

 

• Le CSE offrira une carte cadeau d’une valeur de 171 € à toutes les femmes pour la fête de mères et à tous les hommes pour la fête des pères à retirer au CSE à partir de début juillet.

 

• Le CSE fermera du 3 août au 17 août 2020.

 

• Après le démantèlement du site, un service « Ford » sera mis en place pour la suite des relations avec les préretraités et autres salariés restants. Les modalités nous seront bientôt communiquées par la direction.

 

• Les bulletins de salaires de mars et avril vont être envoyés avec celui de mai.

 

Prochaine réunion CSE : Mardi 30 juin 2020

La CGT Ford Blanquefort le mardi 26 mai 2020

Rassemblement de soutien aux soignants

devant le CHU de Pellegrin à Bordeaux

Un autre rassemblement est prévu jeudi 28 mai de 12h à 15h devant l’hôpital Haut-Lévêque à Pessac (Rond-point).

La CGT Ford Blanquefort le mardi 26 mai 2020

1 million de visites !

Notre compteur de visites de ce site vient de passer la barre des 1 million de visites. Preuve s'il en fallait qu'en 12 années d'existance, il aura eu une grande utilité pour beaucoup de monde.

La CGT Ford Blanquefort le mardi 26 mai 2020

Info prud'hommes

143 dossiers sont complets et sont en attente de traitement pour le tribunal.
Ça a demandé un gros travail de mise sous plis au cabinet de l'avocat pour envoyer les dossiers au tribunal de Bordeaux en recommandés avec AR. 
Tout est donc prêt depuis un bon moment mais du fait de la pandémie, le tribunal des prud'hommes de Bordeaux ne prend que les urgences et donc nos dossiers sont en attente et ne devraient pas être traités avant fin mai début juin... Personne ne le sait pour l'instant.
Le cabinet d'avocat est en attente car sans tribunal.
Nous subissons tous la situation actuelle, personne n'y peut rien, ni l'avocat ni la CGT. Nous dépendons tous des décisions du tribunal dans sa reprise d'activité sachant que celui-ci aura en plus accumulé du retard sur la période. 

La CGT Ford Blanquefort le mardi 26 mai 2020

Prochaine réunion CSE :

La CGT Ford Blanquefort le jeudi 21 mai 2020

COVID-19

Infos utiles et dates de mobilisations

La CGT Ford Blanquefort le jeudi 21 mai 2020

La CGT Ford persiste !

Les conséquences de la situation sanitaire sur l'emploi doivent être prises en compte par Ford.
Ford a fait le choix désastreux de fermer son usine de Blanquefort et d'y supprimer tous les emplois. La multinationale milliardaire qui a touché plus de 50 millions d'euros d'aides publiques diverses ces 10 dernières années doit assumer sa responsabilité sociale et accepter de prolonger le congé de reclassement des collègues licenciés pour leur donner toutes les chances de trouver une reconversion professionnelle.
Nous attendons aussi une réaction des pouvoirs publics en ce sens. Eux aussi doivent assumer leur responsabilité qui est majeure dans cette affaire, surtout après s'être interdit par accord signé à poursuivre la multinationale Ford, lui laissant le champ libre pour parfaire sa politique antisociale y compris dans la crise sanitaire que nous vivons aujourd'hui !

Source INSEE :
https://insee.fr/fr/statistiques/4488494

La CGT Ford Blanquefort le dimanche 10 mai 2020

Ford Blanquefort dans les médias

France Inter à écouter en cliquant ici :
2020.05.09 France Inter.mp3
Fichier audio MP3 [1.3 MB]

À la lecture des rapports de commission de suivi, on constate clairement que la situation sanitaire a grandement ralenti le nombre de solutions identifiées d'emplois pour les salariés licenciés de l'usine. Mais Ford s'en contre-fout et refuse d'accéder à notre demande de prolongement du congé de reclassement.

 

Au delà du comportement déshumanisé de la multinationale, coutumière des faits, il y a celui des pouvoirs publics, toujours inutiles ou complices (au choix). Ils sont totalement absents depuis des mois, ce qui laisse le champ libre à Ford pour dérouler son plan tranquillement. Pas un seul élu, de la Maire de Blanquefort jusqu'à l'État en passant par toutes les collectivités territoriales, ne s'est rapproché de nous pour avoir des nouvelles depuis des mois et la fermeture de l'usine, pas un n'a cherché à savoir comment s'en sortent les "ex-Ford". Eux qui se pavanaient lorsque les médias s'intéressaient à nous pour valoriser leur image ont totalement disparu. Ce constat montre bien tout l'intérêt qu'ils portent aux travailleurs. C'est lamentable !

 

On n’oubliera pas !

La CGT Ford Blanquefort le samedi 9 mai 2020

Congé de reclassement

Commission de suivi

Bilan des départs et reclassements depuis l’homologation du PSE (849 collègues) :

 

En rouge, la comparaison des chiffres entre le rapport du 25 février et celui du 21 avril, soit le bilan des solutions en 2 mois.

 

460 + 35 collègues ont fait le choix d’intégrer le congé de reclassement.

 

Collègues non concernés par le reclassement :

252 préretraites

15 transferts à GFT

36 longue maladie

1 Ford France

57 retraites +6

5 décès

1 licenciement

Total hors reclassement = 367 personnes.

 

Reclassement - solutions identifiées :

144 CDI & CDI I + 10 seulement en 2 mois !!!

1 CDD <12 mois - 5

16 CDD >12 mois = 0

23 créations/reprises d’entreprise + 1

74 formations longues de reconversion = 0

Total = 258 personnes

 

On constate clairement que la situation sanitaire a grandement ralenti le nombre de solutions identifiées. Mais Ford s'en contre-fout et refuse d'accéder à notre demande de prolongement du congé de reclassement.

Et les pouvoirs publics totalement absents depuis des mois laissent Ford dérouler son plan. Pas un seul élu de la Maire de Blanquefort jusqu'à l'État en passant par toutes les collectivités locales ne s'est rapproché de nous pour avoir des nouvelles, pour savoir comment s'en sortent les ex-Ford. Pas un signe de vie. C'est lamentable !

 

Sans solution de reclassement :

226 personnes sans solution !!! Auxquelles il faudrait ajouter les collègues qui sortent de formations longues sans solution d'emploi !

Dans les solutions identifiées, des collègues sont toujours en période d’essai, ou en CDI Intérimaire, ou en formation longue, sans aucune certitude d’obtenir un CDI pérenne.

Et pour combien d'Offre Ferme de Reclassement, (OFR), à 80% de nos salaires Ford...

La CGT Ford Blanquefort le vendredi 8 mai 2020

Ford n'a honte de rien !!!

Suite à la demande de la CGT Ford de prolonger la période du congé de reclassement étant donné la situation sanitaire actuelle et ses conséquences sur l'emploi (voir notre publication précédente), voici la réponse de la multinationale qui nie la réalité :

"Bonjour Mesdames, Messieurs élus CGT,

 

Je suis désolé de vous décevoir mais il n’est pas envisagé de prolonger le congé de reclassement dont la période de 15 à 18 mois nous semble répondre, en complément de toutes les autres mesures prévues dans notre PSE, à notre volonté de reclasser au mieux et le plus rapidement possible le personnel de notre usine.

 

Vous avez pu constater, en prenant connaissance du compte rendu de l’inter-commission du 21 avril, que les actions favorisant le retour à l’emploi ne se sont pas arrêtées même si il est certain que nous pouvons noter un ralentissement des offres d’emploi.

 

Nous organiserons, dès que possible, un comité de suivi afin que nous puissions faire le point sur la situation actuelle.

 

Bien cordialement,

 

Philippe Harrewyn"

La CGT Ford Blanquefort le samedi 2 mai 2020

La CGT Ford demande la prolongation du congé de reclassement

Mail envoyé à la direction de FAI mais aussi à tous les acteurs (Right Management, DIRECCTE, autres organisations syndicales, etc...) :

Bonjour Monsieur Harrewyn,

La situation sanitaire et le confinement créant un ralentissement voire un arrêt des politiques d'embauche dans les entreprises, il est nécessaire de prolonger la période du congé de reclassement en en reculant son terme.

Si l'objectif de ce congé de reclassement est réellement de permettre aux travailleurs licenciés par Ford de trouver une solution d'emploi, alors la multinationale doit prendre en compte ces éléments et accéder à cette demande légitime des salariés concernés et de leurs représentants syndicaux.
 
Par ailleurs, il faudra le plus rapidement possible la tenue d'une commission de suivi, pour que tous les acteurs (Right Management, DIRECCTE,...) en prennent acte et prolongent chacun dans leurs domaines ce délai de reclassement.
 
Dans l'attente d'une réponse positive,
 
Cordialement,
 
La CGT Ford

La CGT Ford Blanquefort le vendredi 1er mai 2020

1er mai 2020

Manifestation confinée

La CGT Ford Blanquefort le vendredi 1er mai 2020

La collaboration de classe : 

protéger la finance contre les travailleurs

Écourant : "Le MEDEF, la CFDT et la CFTC signent une déclaration commune affirmant que la vie économique doit être progressivement restaurée..."

 

Souce : le site du MEDEF (cliquez sur l'image).

La CGT Ford Blanquefort le vendredi 1er mai 2020

COMPTE-RENDU 
RÉUNION CSE 
MARDI 25 FEVRIER 2020

Approbation du PV du 30 janvier.

 

Situation de l’entreprise - Point atelier :

Le vidage de l’usine suit son cours puisque c’est la seule activité qui reste.

Les équipements partent dans les usines Ford US (Livonia, Sharonville…), Ford Europe (Valence…), GFT (Blanquefort, Cologne…), Magna, Bordeaux Métropole.

 

Personnels :

Effectif restant : 58 personnes restent à l’effectif + 35 salariés « protégés ».

 

Bilan des départs et reclassements depuis l’homologation du PSE (849 collègues) :

425 collègues ont fait le choix d’intégrer le congé de reclassement.

 

Collègues non concernés par le reclassement :

252 préretraites

15 transferts à GFT

36 longue maladie

1 Ford France

51 retraites +1

5 décès

1 licenciement

Total hors reclassement = 361 personnes.

 

Reclassement - solutions identifiées :

150 CDD, CDI & CDI I + 4

22 créations/reprises d’entreprise

74 formations longues de reconversion + 3

Total = 246 personnes

 

Sans solution de reclassement :

242 personnes sans solution !!!

Dans les solutions identifiées, des collègues sont toujours en période d’essai, ou en CDI Intérimaire, ou en formation longue, sans aucune certitude d’obtenir un CDI pérenne.

Aujourd'hui, la direction et Right Management sont beaucoup moins convaincant au sujet de l’Offre Ferme de reclassement,  (OFR), à 80% de nos salaires Ford...

 

Décision de recours à un expert-comptable pour l’examen annuel des comptes et la situation sociale de l’entreprise pour l’année 2019 :

La CFTC demande à procéder à un vote à bulletin secret.

Sur les 14 votants (8 CGT, 1 FO, 3 CFTC, et 2 CFE-CGC) 9 élu.e.s ont voté pour, dont les 8 élu.e.s CGT, 3 ont voté contre et 2 ont voté blanc.

 

 

Désignation du cabinet d’expertise comptable :

Il  a été proposé celui qui travaille habituellement pour le CSE,  le cabinet SECAFI.

Sur les 14 votants (8 CGT, 1 FO, 3 CFTC, et 2 CFE-CGC) les 8 élu.e.s CGT ont voté pour, 3 ont voté contre et 3 ont voté blanc.

 

Discussion sur les conditions de rupture du contrat de travail de la salariée du CSE:

Suite à la fermeture de l’usine, et du licenciement injuste des 849 salarié.e.s, le CSE regrette d’envisager le licenciement de sa salariée.

Une délibération sur ses conditions de départ, sera votée le mois prochain.

La CGT souhaite l’unanimité concernant ce vote.

 

Divers :

Une partie des activités du CSE va reprendre, les collègues recevront les informations avec le bulletin de paie.

La direction nous informe qu’il y aura un CSE exceptionnel le 17 mars pour l’audition des salarié.e.s protégé.e.s dont le licenciement a été refusé par l’inspection du travail, pour vice de procédure.

Nous avons questionné le DRH, sur la présence du RAID, dans l’usine. Il nous a confirmé que le RAID venait s’entrainer régulièrement à leur demande. Une dérive de cette société, où Ford refuse toutes nouvelles activités sur le site mais autorise les Forces de l’ordre a s’entrainer sur le site, l’Etat et Ford savent trouver des terrains d’entente, quand ils le veulent !

 

Prochaine réunion CSE : Mardi 31 mars 2020

La CGT Ford Blanquefort le mardi 25 février 2020