Manifestation du 21 septembre 2017

Loi travail XXL

La CGT Ford Blanquefort le jeudi 21 septembre 2017

Compte-rendu de la réunion

avec Linda Cash et Kieran Cahill

La réunion commence par des prises de paroles des dirigeants de Ford qui se disent satisfaits des résultats actuels de FAI en terme de délais, qualité, compétitivité, flexibilité, etc...

 

La CGT a ensuite pris la parole pour lire une déclaration, à lire sous ce compte-rendu.

 

Ensuite c'est au tour de la CFE/CGC avec une autre tonalité. Heureux de voir Madame Cash dans son usine, etc...

 

FO reprend le ton de la CFE/CGC et dit même rejoindre la déclaration des cadres.

 

La CFTC quant à elle parle de l'urgence de réindustrialiser le site et rappelle que Ford a largement les moyens de le faire.

 

Ford Europe répond à ces déclarations en disant travailler sur les trois thèmes pour explorer des opportunités pour FAI : compétitivité du site, sourçing des produits, électrification. Les indicateurs sur la compétitivité de FAI sont très bons. Pour eux, la flexibilité vers GFT correspond à leur vision du centre d'excellence.

 

Kieran Cahill dit au sujet d'activités futures que les choses n'arrivent pas du jour au lendemain. L’étude de la 8F-MID n’est qu’une étude préliminaire.

 

La CGT intervient pour dire que la production de la 8F-MID pour le marché européen n’est toujours pas attribuée à un site et que nous la souhaitons.

 

Kieran Cahill répond que la 8F-MID est actuellement attribuée à une autre usine !!!

 

La CFE/CGC demande à ce que FAI soit intégrée au bureau d’étude USA et pas seulement européen comme actuellement. Ici, à FAI, il manque un produit phare pour le marché européen.

 

Linda Cash comprend l’intérêt pour la 8F-MID mais pour elle, il n’y a pas que la 8F-MID, il peut y avoir aussi autre chose que Ford !!!

 

La CFTC rappelle l’engagement de Ford et que la multinationale devait apporter d’autres activités.

 

Kieran Cahill répond que le monde change plus vite que prévu.

 

La CGT s’interroge sur ce que signifie autre chose que Ford ?

 

Linda Cash répond que d’autres entreprises pourraient faire travailler FAI, notamment dans le domaine de l’électrification (mais nous n’en saurons pas plus).

 

Conclusion :

 

Ce qui ressort de cette réunion, c’est qu’il est à craindre qu’aucune annonce sérieuse ne sorte du prochain Comité de suivi. Ford, à ce jour, n’apporte aucune activité à FAI et la 8F-MID serait attribué à une autre usine ! Pire, Ford Europe envisage de faire travailler FAI pour d’autres sociétés sans en dire plus. Cela signifie t-il que Ford ne cherche plus d'activité "Ford" pour FAI ? Cela nous rappelle de bien mauvais souvenirs avec la reprise catastrophique par HZ Holding.

La seule chose qu’ils ont à nous proposer, c’est d’apporter de l’aide à GFT. Mais apporter de l’aide à GFT, ce n’est pas apporter du boulot à FAI !

Ford cherche encore à gagner du temps et à nous en faire perdre. À ce jeu et sans mobilisation de tous, des syndicats et des salariés, c’est nous tous qui perdrons cette bataille. Ne laissons plus faire !

Déclaration de la CGT Ford

 

Tout d'abord nous souhaitons exprimer notre mécontentement quant à la forme de cette rencontre. En effet nous pensons que la direction de FAI aurait dû organiser une réunion extraordinaire du Comité d'Entreprise, c'est l'instance représentative du personnel que des hauts dirigeants de Ford Europe devraient rencontrer afin d'avoir des échanges officiels et actés.

 

Néanmoins nous sommes venus à cette rencontre et nous tenons à exprimer notre avis et nos inquiétudes.

 

Depuis le dernier Comité de suivi du 7 juillet, nous n’avons aucune information supplémentaire et la situation de l’usine FAI est extrêmement préoccupante quant à son avenir à court terme. La seule alternative pouvant assurer la pérennité de l’usine et redonner de l’espoir à ses salariés, est la décision de Ford d’affecter la fabrication d’une nouvelle boîte de vitesses telle que la boîte 8F-Mid.

 

Quand on sait le temps qu’il faut pour mettre en place une activité de cette taille, il faut que cette décision soit prise clairement et rapidement en faveur de FAI, ceci afin que l’usine ne se retrouve pas sans activité.

 

Nous savons aussi qu’avec l’arrêt des productions actuelles (6F35, Cater FOX et DC500), il faut prévoir l’usinage de plus de composants que nous n’en fabriquons aujourd’hui avec la 6F35, ceci afin d’employer tous les salariés et d’utiliser tout le potentiel de l’usine, l’espace ne manquant pas.

 

Quoi qu’il en soit, il faut qu’au prochain Comité de suivi, annoncé par le Préfet au 23 octobre, Ford s'engage officiellement à ce que FAI fabriquera une boite de vitesses telle que la 8F-Mid avec des volumes conséquents pour les prochaines années.

 

Sans annonce de ce type à cette date, nous considérerions que Ford fait le choix d’un désengagement de FAI, auquel cas, Nous serions contraints d’agir en conséquence.

La CGT Ford Blanquefort le jeudi 21 septembre 2017

Prochain Comité de suivi

Le Préfet non informe que le prochain Comité de suivi se tiendra le lundi 23 octobre à 14h30 à la préfecture de Bordeaux.

La CGT Ford Blanquefort le jeudi 21 septembre 2017

Bonnes nouvelles n°360

Bonnes Nouvelles 360 (20 septembre 2017[...]
Document Adobe Acrobat [494.4 KB]

La CGT Ford Blanquefort le mercredi 20 septembre 2017

Manifestation du 21 septembre 2017

Loi travail XXL

Ci-dessus, les logos des syndicats qui appellent nationalement à la mobilisation. Et ils ne sont pas les seuls car contre l'avis de leurs "chefs", beaucoup d'autres se joignent à la lutte.

 

Par exemple, à GFT, à l'occasion de cette journée d'action, la CFTC, FO, la CFDT et bien sûr la CGT appellent les salariés à la grève et à se rendre à la manifestation.

 

A FAI, encore une fois, seule la CGT appelle ! Pourtant, d'autres ont bien compris qu'il y a urgence à élargir et amplifier la lutte.

 

Pour info et la liste est non exhaustive car nous ne savons pas tout :

11 fédération CGC appellent,

58 UD FO,

11 Fédérations FO,

X Fédérations CFDT (ex : transports),

6 départements UNSA,

Des syndicats de toutes étiquettes se joignent à la lutte et cette liste ne fait que grandir de jour en jour. Car il est tant d'agir tous ensemble !

Rassemblement

Le jeudi 21 septembre 2017

Place de la République

À 11h30

La CGT Ford Blanquefort le mercredi 20 septembre 2017

Tract du 19 septembre 2017

2017.09.19 Tract CGT 21 SEPTEMBRE V2.pdf
Document Adobe Acrobat [391.6 KB]

La CGT Ford Blanquefort le mardi 19 septembre 2017

Réponse de Ford Europe

à notre mail envoyé la semaine dernière

(jeudi 14 septembre 2017)

Traduction :

 

Je vous remercie pour votre courriel ainsi que votre participation continue au travail de l'équipe.

 

Comme vous le savez, trois  pistes de travail sont à l'oeuvre pour explorer des opportunités pour FAI : compétitivité du site, sourçing des produits, électrification. Celui consacré au sourcing des produits s'est réuni régulièrement et a enregistré des progrès sur l'ensemble des idées.

 

Le plan consiste à avancer dans toutes les études en cours, y compris la 8 F, et de n'en arrêter aucune pour le moment.  


Le chantier en cours est cohérent avec les étapes qui ont fait l'objet d'un accord lors du comité de suivi de juillet, et nous apporterons notre appui à la prochaine réunion  dans le calendrier envisagé et confirmé par le Préfet.

 

Je serai aux côtés de Kieran Cahill pour l'Operating Review du 21 septembre et me réjouis d'avoir l'occasion de m'entretenir avec vous à cette occasion.

 

Linda Cash
Vice President Manufacturing, Ford of Europe

 

Original :

 

De : Cash, Linda (L.G.)
Envoyé : lundi 18 septembre 2017 15:04
À : Cgt, Syndicat (S.); Armstrong, Steven (S.R.)
Cc : Especel, Roland (R.)
Objet : RE: CGT Ford Aquitaine Industries
 
Thank you for your email and your continual work with the team.
 
As you are aware, we have three different work streams looking for opportunities for FAI – plant competitiveness, product sourcing, and electrification – and this work is ongoing.  The product sourcing work stream has met consistently and is making progress on all of the ideas.  The plan is to continue progressing all of the studies including the 8F and not to stop any studies at this time.
 
The work that is underway is consistent with the steps agreed at the last tripartite meeting in July, and we will be supporting the next meeting in the envisaged timeframe as confirmed by the Prefet.
 
I will join Kieran Cahill for the plant operating review at the plant on September 21st and look forward to speaking with you then.
 
Linda Cash
Vice President Manufacturing, Ford of Europe
Office: +49 221 901 9988  Internal 7019988
Mobile +49 170 338 054

La CGT Ford Blanquefort le mardi 19 septembre 2017

Mail à l'adresse de Ford Europe

envoyé ce jeudi 14 septembre 2017

De : Cgt, Syndicat (S.)
Envoyé : jeudi 14 septembre 2017 14:11
À : Armstrong, Steven (S.R.); Cash, Linda (L.G.)
Cc : Especel, Roland (R.)
Objet : CGT Ford Aquitaine Industries


Madame, Monsieur,


Depuis le dernier Comité de suivi du 7 juillet, nous n’avons aucune information supplémentaire et la situation de l’usine FAI est extrêmement préoccupante quant à son avenir à court terme. La seule alternative pouvant assurer la pérennité de l’usine et redonner de l’espoir à ses salariés, est la décision de Ford d’affecter la fabrication d’une nouvelle boîte de vitesses telle que la boîte 8F-Mid.

 

Quand on sait le temps qu’il faut pour mettre en place une activité, il faut que cette décision soit prise clairement et rapidement en faveur de FAI, ceci afin que l’usine ne se retrouve pas sans activité.

 

Nous savons aussi qu’avec l’arrêt des productions actuelles (6F35, Cater FOX et DC500), il faut prévoir l’usinage de plus de composants que nous n’en fabriquons aujourd’hui avec la 6F35, ceci afin d’employer tous les salariés et d’utiliser tout le potentiel de l’usine, l’espace ne manquant pas.

 

Quoi qu’il en soit, il faut qu’au prochain Comité de suivi (qui doit se tenir fin septembre ou début octobre) vous, dirigeants de Ford, vous engagiez officiellement à ce que FAI fabriquera une boite de vitesses telle que la 8F-Mid avec des volumes conséquents pour les prochaines années.


Cordialement
La CGT Ford
scgt@ford.com

La CGT Ford Blanquefort le jeudi 14 septembre 2017

Mme Cash et Mr Cahill à l’usine

jeudi et vendredi prochain

Suite à la rumeur et à  notre demande, la direction confirme la venue de Mme Cash et Mr Cahill à l’usine, jeudi et vendredi prochain, "dans le cadre des revues d’activité".

"Une réunion est prévue avec les organisations syndicales (CFTC, CFE-CGC, CGT et FO) le jeudi après-midi de 13H30 à 14H, salle Armand Galland. Deux représentants par syndicat ainsi que le secrétaire du CE sont invités à participer à cette réunion. Mr Especel traduira les échanges entre Ford et les organisations syndicales".

 

Seulement 30 minutes à nous accorder, réduit par les temps de traduction, c'est nous porter bien peu d'intérêts. Le tout hors cadre légal de type réunion CE et donc sans Procès Verbel de réunion, c'est dire si nous n'avons pas de scoop à attendre...

La CGT Ford Blanquefort le jeudi 14 septembre 2017

Relance -> Demande de rencontre envoyée au Préfet ce jeudi 14 septembre

Monsieur le Préfet

 

Nous vous avions écrit suite à notre entrevue avec les représentants du Ministère de l'économie et des finances pour exposer le "dossier Ford Bordeaux" au plus haut niveau et exprimer nos inquiétudes tant la situation de notre usine est critique et urgente.

Nous avions informé les salariés de l'entreprise de toutes les démarches que faisions en intersyndicale afin d'obtenir de Ford de bonnes et rapides décisions pour notre usine, et cela devait passer par un comité de suivi fin septembre ou début octobre.

Aujourd'hui nous n'avons pas de réponse. C'est la raison pour laquelle nous réitérons notre demande de rencontre avec vous, Monsieur le Préfet.

 

Bien cordialement

La CGT Ford Blanquefort le jeudi 14 septembre 2017

Le directeur de GFT remercié !

L’information est sortie ce mercredi, Christophe Baptiste, directeur de l’usine de GFT est démis de ses fonctions et transféré à une autre activité.

 

Après les multiples démissions à GFT, le « départ » de leur ex DRH, Dominique Kerven, c’est au tour du directeur de quitter un navire en grande difficulté industrielle !

 

Bien sûr, pour lui, il faut que l’histoire soit belle alors elle ne sera pas racontée ainsi aux collègues de l’usine et sa nouvelle situation ne sera probablement pas à plaindre. Ces gens-là se couvrent les uns les autres tandis que le reste des salariés continue de trinquer au travail du fait de leurs mauvaises décisions.

 

Nous souhaitons bon courage à tous nos collègues de GFT et leur rappelons qu’ils n’ont pas à subir les conséquences désastreuses de décisions qui ne sont pas les leurs. Ni eux, ni nous à FAI, ni personne d'autre où que ce soit.

 

Il est grand temps dans nos usines comme à l'extérieur que les travailleurs reprennent confiance et arrêtent de subir les politiques antisociales du patronat et du gouvernement à sa solde. Il est urgent de ne plus rester isolés à nous dépatouiller chacun dans nos entreprises. On l'a vu hier, l'heure est à la remobilisation de tous. Au tous ensemble.

 

Une nouvelle manifestation est prévue le 21 septembre prochain. Nous en reparlerons d'ici là.

La CGT Ford Blanquefort le mercredi 13 septembre 2017

Manifestation du 12 septembre 2017

Loi travail XXL

Communiqué de la CGT Gironde :

Une rentrée sociale offensive, ce jour à l’appel de la CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES, UNEF, UNL, FIDL,...

Ce sont plus de 12.000 manifestants qui ont défilé dans les rues de Bordeaux.
Tous les secteurs professionnels étaient représentés tant du privé que du public.
Dans de nombreux secteurs on peut vérifier d'importants chiffres de grévistes, comme dans le secteur de la Construction, à Getrag, à l’Énergie, dans le ferroviaire, dans les services…..

Le syndicat des Avocats de France s’est joint aussi à la mobilisation !


Décidément ces ordonnances MACRON le monde du travail n’en veut pas !
Ce modèle de société au service de la Finance que veulent imposer MACRON et le MEDEF est rejeté par une forte majorité.


Il est prouvé que ce n’est pas en cassant le Code du travail que le chômage diminuera, au contraire vu que les licenciements seront facilités c’est vers un avenir de grande précarité que l’on se dirige !


La santé économique du pays passera vers plus de garanties et de droits pour les travailleurs, par des augmentations de salaires, de l’emploi de qualité, et le progrès social !


Aussi le 21 septembre, jour où les ordonnances sont présentées au Conseil des Ministres, la CGT appelle à une nouvelle mobilisation avec appel à la grève et à manifestation

La CGT Ford Blanquefort le mardi 12 septembre 2017

Tract des 11 & 12 septembre 2017

2017.09.11 Tract UD Intersyndical 12 sep[...]
Document Adobe Acrobat [79.1 KB]

La CGT Ford Blanquefort le lundi 11 septembre 2017

AVANT / APRÈS
Vos droits aujourd'hui et demain avec les ordonnances #LoiTravailXXL

AVANT / APRÈS Vos droits aujourd'hui et demain avec les ordonnances #LoiTravailXXL
Avant_Aprés.pdf
Document Adobe Acrobat [5.0 MB]

La CGT Ford Blanquefort le lundi 11 septembre 2017

Tract du lundi 11 septembre 2017

2017.09.11 TRACT UL 12SEPT.pdf
Document Adobe Acrobat [240.8 KB]

La CGT Ford Blanquefort le lundi 11 septembre 2017

Manifestation du 12 septembre 2017

Loi travail XXL

LA CGT, LA CFDT, FO et la CFTC appellent à manifester ce mardi 12 septembre !

 

Ceci était un appel de nos camarades de GFT puisque du côté de FAI, à part nous, la CGT, ben... Bon bref... Vous connaissez les engins... Vos potes de la CGT sont toujours là pour aller au charbon et c'est ce qui compte.

 

Mais sans vous, sans tous, sans le plus grand nombre, c'est inutile. Alors mardi, on y va pour nous, pour nos enfants, parce qu'il ne faut pas laisser faire !!! Et on a besoin de vous, on a besoin d'être tous ensemble, alors venez tous, nombreux, nous faisons équipe autant pour notre usine que pour nos droits ! Ne les laissons pas détruire ce que nos anciens ont construit.

 

Il est temps de se bouger avant de se faire bouffer !!!

La CGT Ford Blanquefort le dimanche 10 septembre 2017

Manifestation du 12 septembre 2017

Loi travail XXL

C’est une terrible attaque contre les salarié(e)s que le gouvernement a prévu avec la loi travail XXL.

Tous les salarié(e)s  du public et du privé vont être impacté(e)s, aussi nous devons nous mobiliser pour le progrès social, pour l’emploi, les salaires et de nouveaux droits.

Rassemblement à Bordeaux

Place de la République

Mardi 12 septembre à 11h

A ce jour toutes les unions départementales CGT appellent à cette mobilisation, Solidaires dans 68 départements, la FSU dans 63 départements, FO dans 52 départements dont la Gironde, UNEF dans 23 départements, la CGC dans 4 départements, etc... Et chaque jour d'autres nous rejoignent.

A cela s'ajoutent les fédérations des syndicats, y compris des fédérations dont les secrétaires généraux n'appellent pas (exemple FO !).

Et de nombreux syndicats d'entreprises de toutes étiquettes.

 

Pour un syndicat (la CGT) que certains médias voudraient faire passer pour isolé, on ne s’en sort pas si mal !

 

A FAI, seule la CGT appelle alors que la CFTC et FO appelaient avec nous contre la loi travail du précédent gouvernement. Allez comprendre alors que les attaques d'aujourd'hui sont bien pires.

 

Du côté de GFT, la CFDT appelle (tant mieux).
Du côté de FAI, la CFDT n'appelle pas ?!

 

Du côté de GFT, la CFTC appelle (tant mieux).
Du côté de FAI, la CFTC n'appelle pas ?!

 

Du côté de GFT, FO appelle (tant mieux).
Du côté de FAI, FO n'appelle pas ?!

Pourquoi ces choix différents ? Les deux expliquent être "libre et indépendant"... Comme quoi ça ne signifie rien. On note que l'UD FO de Gironde appelle à manifester, elle.


Bref, c'est sans importance. Ce qui compte, c'est de nous mobiliser nombreux, nous, salariés, pour gagner cette nouvelle bataille contre le mépris et les reculs sociaux programmés par le gouvernement.

La CGT Ford Blanquefort le samedi 9 septembre 2017

1000 emplois - Audience au Tribunal de Grande Instance de Bordeaux

Depuis des années que nous nous battons pour le maintien de l’usine de fabrication de transmissions automatiques à Blanquefort et la sauvegarde de ses emplois, nombreuses ont été nos luttes et leurs formes, y compris sur le terrain judiciaire.

 

Rappelez-vous, nos diverses actions avaient amené Ford et les pouvoirs publics à signer un accord cadre en 2013 où la multinationale s’engageait à maintenir au minimum 1000 emplois actifs (CDI à temps plein) dans notre usine sur une période de 5 ans allant jusqu’à mai 2018.

 

Or, nous constatons depuis des mois que Ford ne tient pas cet engagement puisque Ford Aquitaine Industries n’emploie plus que 888 salariés actifs (chiffre de la direction), le phénomène empirant mois après mois, au fur et à mesure du vieillissement de la population et des départs en retraite. De leurs côtés, les pouvoirs publics, en échange de cet engagement, avaient largement participé au financement des activités, mais aussi par divers autres moyens qui chiffres au final ces « aides publiques » autour de 46 millions d’euros d’après l’expertise économique du cabinet Sécafi diligenté par le Comité d’Entreprise. Il est donc grand temps de demander des comptes !

 

Ce dossier a été plaidé devant le Tribunal de Grande Instance de Bordeaux hier, Jeudi 7 septembre 2017.

A l’issue de cette audience, l’affaire a été mise en délibéré et les magistrats rendront leur décision le 2 novembre qui, nous l’espérons, poussera Ford à revoir sa politique sociale en faveur de l’emploi plutôt que des profits à court terme, notamment quand ces derniers se font sur de l’argent public issu des impôts prélevés sur la population.

La CGT Ford Blanquefort le vendredi 8 septembre 2017

Compte-rendu des revendications
des délégués du personnel CGT
Août 2017 - Réunion du 29 août 2017

08 Revendications DP août 2017.pdf
Document Adobe Acrobat [92.5 KB]

La CGT Ford Blanquefort le jeudi 7 septembre 2017

Bonnes nouvelles n°359

Bonnes Nouvelles 359 (6 septembre 2017).[...]
Document Adobe Acrobat [631.8 KB]

La CGT Ford Blanquefort le mercredi 6 septembre 2017

Demande de rencontre envoyée au Préfet ce mardi 5 septembre

Monsieur,

 

L’intersyndicale de Ford Aquitaine Industries est de plus en plus préoccupée par​ l'avenir du site et des emplois​ et à la​ vue de​ l’extrême urgence de la situation nous ​vous demandons​ avec insistance une rencontre afin de faire un point avant la mise en place d’un Comité de suivi regroupant l’État, les élus locaux, Ford Europe et les organisations syndicales.

 

Dans l’attente de votre réponse, cordialement.

La CGT Ford Blanquefort le mardi 5 septembre 2017

Revue de presse suite à la rencontre à Bercy avec ministère de l’économie et ministère du travail

Cliquez sur les médias

La CGT Ford Blanquefort le mardi 5 septembre 2017

Rencontre à Bercy avec ministère de l’économie et ministère du travail
Vendredi 1er septembre 2017
Début à 11h10 – Fin à 11h55

Avec : Alois Kirchner (cabinet ministère économie) ; Patrice Ivon (cabinet des restructurations du ministère Pénicau) ; Laurence Aviragnet (bureau des restructurations, Direction générale des entreprises) ; F.Tarrier (DGE) ; GuillaumeDefillon  (représentant du Préfet de région Aquitaine, SGAR, NA).
 
Avec : délégation intersyndicale usine Ford comprenant 2 FO, 2 CFE-CGC, 2 CFTC, 3 CGT (S. Sanson, P.  Poutou et G. Lambersend en tant que secrétaire du CE) et notre expert économique (Secafi).
 
Déroulé de la rencontre
Présentation de la situation rapide : les grandes lignes comme rappels des rendez-vous précédents à Bercy, de l’urgence de la situation, véritable course contre la montre, des délais qui sont très courts car il faudrait une décision de nouvelle production (la transmission 8FMID) d’ici la fin de l’année, précisant que FAI est la seule usine de transmissions automatiques en Europe. Crainte d’une fermeture à moyen terme. Demande de prise en compte de cette urgence. Quelques détails plus techniques, sur les productions, les prévisions, les niveaux de production, les investissements. Nous expliquons qu’il y a un suivi de près par le Préfet de la région Aquitaine, que les pouvoirs publics et nous exerçons une pression pour sauver les emplois et l’usine.
Les fonctionnaires posent des questions pour avoir quelques précisions, semblent au courant du dossier Ford mais assez vaguement. Quel calendrier ? Le représentant de la préfecture d’Aquitaine dit que Ford doit leur préciser la semaine prochaine la date du prochain Comité de suivi qui doit absolument confirmer la nouvelle transmission pour FAI.
Nous insistons par plusieurs interventions (CGC, CFTC, FO, CGT, expert Secafi), ils nous répondent qu’ils ont bien compris. Vous avez raison, il faut s’accrocher, d’après ce qu’il voit c’est plutôt bien parti. Nous avons besoin des appuis, des interventions de tous dont ceux de l’Etat. Ils nous disent qu’ils agissent pour obtenir une bonne issue mais précisent que cela suppose bien évidemment d’être compétitif. On répond que cela n’a pas de sens, on n’a pas les éléments qui permettent d’en juger, que la compétitivité qui est utilisée n’importe quand et comment n’est pas du tout le problème actuel, d’ailleurs Ford est capable par moment de dire que nous sommes très compétitifs. Une notion qui sert juste à exercer un chantage.
M. Kirchner affirme qu’il y a et qu’il y aura des contacts avec Ford, au plus haut niveau (comprenant les Etats Unis) disant qu’il ne pouvait pas en donner des précisions. Il voit bien que nous étions 2600 en 2006 et moins de 900 aujourd’hui, qu’il comprend bien qu’il y a un seuil critique, qu’une usine de notre nature ne peut pas descendre en dessous d’un certain nombre de salariés, en dessous duquel il est facile de dégrader la compétitivité.
Nous rappelons l’accord de mai 2013, les engagements de Ford non respectés qui courent jusqu’en mai 2018, que l’on s’interroge et s’inquiète encore plus au-delà de cette date.

 

Bilan à chaud :
On a pu préciser à nouveau l’urgence et la gravité de la situation. Ils nous répondent qu’il n’y a pas besoin de les convaincre que l’usine Ford ne doit pas disparaître. Ils ase disent conscients de l’urgence, de la nécessité d’intervenir, de discuter avec Ford. « Ford ne partira pas par la porte de derrière, ni ne doit partir par la porte de devant ».
L’intersyndicale s’est mise d’accord pour interpeler le Préfet dès la semaine prochaine. Nous suivrons évidemment de près l’activité des ministères durant les jours qui viennent.

La CGT Ford Blanquefort le vendredi 1er septembre 2017

Tract du 31 août 2017

Appel à manifester le 12 septembre

2017.08.31 TRACT 12 SEPTEMBRE.pdf
Document Adobe Acrobat [692.4 KB]

La CGT Ford Blanquefort le jeudi 31 août 2017

Compte-rendu de la réunion du Comité d'Entreprise du lundi 28 août 2017

Marche de l’entreprise - Avancement des activités :

Carter Fox : production : 1272/jour en août, septembre et octobre.

Le stock au 24 août est de 8112 carters. Le stock va augmenter à plus de 18000 fin septembre car Craiova est arrêtée pour congé annuel. Volume annuel : 280 000 carters.

Pas de souci particulier avec la production et le démarrage après congés.

Bonne amélioration du taux de porosités grâce à l’amélioration sur les nouveaux moules.

 

6F35 : production : 520/jour en août, septembre et octobre.

Le stock au 24 août est de 5081 boites. Volume annuel 106 994 BV. Stock estimé fin septembre 409 BV.

Pas de problème de démarrage, mais problème la semaine dernière avec panne sur soudeuse laser Cinetic, « perte » de 269 transmissions seulement, programme de rattrapage c’est 1 heure de plus sur la ligne assy par jour pendant 7 jours, et les sous-ensemble qui n’auront du coup pas été fabriqués seront eux rattrapés en heures supplémentaires.

La direction annonce un volume de plus de 114 000 BV pour 2018… Mais bon, on sait comment se passent les révisions de volumes !!!

 

DCT : production : 715/jour en août, 605/jour en septembre et octobre.

Le stock au 24 août est de 3245 DCT et environ 9000 supports.

La baisse de volume est expliquée par la direction par des stocks trop importants. Conséquence :  mutation de 5 personnes de nuit vers d’autres activités en 2x8 (1 à NP&L, 3 ou 4 à l’assy et 1 autre pas encore décidé).

Il n’y a plus de SD au DCT mais la direction utilise des collègues en SD du TTH pour faire des travaux au DCT. Les salariés sont pris pour des pions avec cette organisation ultra flexible. Et visiblement, comme avec les rattrapages de production sur la chaine avec les heures supp, c’est pas prêt de s’arrêter !

 

TTH : production :

IB5 : 933/jour en août, 600/jour en septembre et 510/jour en octobre.

MX65 : 0/jour en aout, 1420/jour en septembre et 1440/jour en octobre.

Le TTH a travaillé 2 semaines pendant les TV pour soutenir GFT, du coup le dépoussiérage et les contrôles n’ont pas été fait sur 2 fours, cela sera fait plus tard.

Deux cycliques ont été approuvés pour deux fours pour environ 100 000 € chacun. Les cycliques seront effectués avant la fin de l’année.

Aout et septembre organisation avec 2 générateurs et 4 fours, ensuite arrêts des intérims : 4 arrêtent fin aout (remplacés par 4 personnes du DCT) et les 4 autres arrêtent fin septembre. Arrêt du double SD, passe de 19 à 9 personnes, les 10 salariés qui arrêtent les SD reviennent en 3x8.

La production de 1420 en septembre ne peut pas pour le moment être faite car pour pouvoir démarrer en production il faut que GFT confirme que les pièces de préséries sont ok, à ce jour il ne peuvent toujours pas nous donner de résultat (pour 3 pièces de la MX1). Il y a aussi des pièces pour lesquelles les lots fonctionnels pour les essais n’ont pas été encore livrés (pour 2 pièces de la MX1). Le dernier montage MX pour le TTH FAI doit arriver demain, le labo est prêt, FAI attendrait GFT. Pendant ce temps GFT produit des MX65 avec des pièces traitées dans leurs deux fours, étonnant non ?

Des formations de personnel sont prévues pour le personnel du labo qui sera renforcé par des arrivées de salariés arrêtant les SD.

 

Personnels (chiffres au 31 juillet 2017) :

Intérimaires : 13 salariés intérimaires (12 au TTH et un au service finance).

Prêt de main d’œuvre à GFT : 19 collègues sont prêtés dont 3 cadres.

Engagement d’au moins 1000 emplois à FAI : nous n’étions plus que 888 salariés actifs.

Ford ne tient pas ses engagements !

 

Bilan des Travaux Vacances été 2017 :

Le directeur du ME nous fait un laïus sur le travail fait sur les études de faisabilité de la 8FMid à Bordeaux, boite qui est déjà fabriquée depuis peu à Livonia (US).

Coté travaux vacances : démolition du hangar qui avait brulé, nettoyage de la lagune d’orage, travaux (ou plutôt bricolage) dans les cuisines de la Sodexho, rénovation des tours Hamon (refroidissement), gaine de soufflage machine à laver du Fox, nettoyage zone Baltimore (eau glacée), agrandissement du labo TTH et ajout d’une télé dans le TTH (qui pour l’instant sert de flash !)… Seulement les travaux du TTH ont été reportés et du coup le budget alloué pour les TV, soient 913 000 €, sera dépensé comme prévu quand ces travaux seront affectés avant la fin de l’année.

 

Information-consultation sur la politique sociale, les conditions de travail et l’emploi de FAI (article L2323-15 du Code du travail) - Avis :

La CGT lit son avis (à lire dans nos panneaux et sur notre site : http://cgt-ford.com) avant le passage au vote.

Résultat du vote : 8 voix « défavorables ».

 

Information-consultation sur la situation économique et financière de FAI (article L2323-11 du Code du travail)  - Avis :

La CGT lit son avis (à lire dans nos panneaux et sur notre site : http://cgt-ford.com) avant le passage au vote.

Résultat du vote : 8 voix « défavorables ».

 

Information-consultation sur les projets de convention individuelle de prêt de personnel pour 2017 entre FAI et GFT et les projets d’avenant - Avis :

Il s’agit du nouveau prêt d’un salarié du garage jusqu’à fin octobre et de la prolongation de 3 salariés déjà en place à GFT.

Résultat du vote : 4 votes « contre », 2 votes « pour », 2 votes « blanc ». La CGT a voté contre car nous pensons que si GFT a besoin de personnel, ils doivent embaucher. Ça serait une bonne chose pour certains des plus de 300 salariés intérimaires qui y travaillent.

 

Questions diverses :

- Le secrétaire du CE demande à la direction que la journée de la délégation syndicale reçue à Bercy ce vendredi 1er septembre soit prise en compte comme une journée de travail. La direction accepte.

 

- En réunion intersyndicale de la semaine dernière, nous, la CGT, avons proposé aux autres syndicats de faire une délégation de militants en plus de la délégation conviée à Bercy, afin de faire une présence médiatique devant Bercy et de fait soutenir la délégation reçue.

Aujourd’hui nous avons demandé l’avis des élus du Comité d’Entreprise sur la prise en charge par le CE des frais de train (entre 1500 et 2000 €) pour aller à Paris pour la délégation supplémentaire le 1er septembre afin de soutenir la délégation intersyndicale reçue par le ministère et ainsi médiatiser le dossier Ford Blanquefort.

Résultat du vote  : 5 votes « pour », 3 votes « contre ». La  CGT (4) et FO (1) ont voté « pour ».

Des militants CGT et FO feront donc ce déplacement pour la défense des emplois à FAI.

- Lancement du Plan de Mobilité (c’est une obligation pour toutes les entreprises de plus de 100 salariés issue de la loi sur la transition énergétique) afin de limité l’empreinte carbone.

C’est le cabinet Ekodev qui aide FAI a mettre en place son Plan de Mobilité.

La phase préparatoire se déroule en août et septembre, puis le diagnostic du terrain et l’étude des pratiques et de besoins (enquête auprès des salaries) se fera en septembre et octobre, pour enfin proposer un plan d’action en décembre. La date limite pour se lancer dans ce Plan de Mobilité est le 1er janvier 2018.

 

- Demande d’un salarié au sujet de l’aide que le CE apporte lors d’une location de véhicule. En effet il a été impossible pour ce salarié de faire entendre au loueur d’accepter un chèque (manière dont l’aide du CE est aujourd’hui faite) et du coup ce salarié demande qu’à titre exceptionnel, en précisant que ça l’affecte financièrement, l’aide du CE lui soit accordée d’une autre manière. A défaut d’unanimité au sein du bureau du CE, cette question a été amenée au vote des élus du CE en séance plénière, et la majorité des élus du CE a accepté ce cas exceptionnellement. D’un autre coté, le bureau du CE et la commission vente promotionnelle, nous sommes entendu sur le fait de nous voir rapidement pour faire évoluer le règlement de la commission vente promotionnelle pour éviter que ce cas se reproduise.

Avis de la CGT sur la situation économique et financière

 

Nous sommes en profond désaccord avec la politique menée par Ford à l’égard de notre usine Ford Aquitaine Industries.

En effet, la situation économique et financière s’est fortement dégradée fin 2016 avec la dépréciation intégrale des actifs d’exploitation à la demande des commissaires aux comptes

Cette dépréciation de 125 millions d’euros a créé une perte très lourde qui a réduit les fonds propres de moitié en les faisant passer de 177,6 millions d’euros à 91,4 millions d’euros.

Même si les pertes ont été atténuées grâce à une exploitation bénéficiaire de près de 5 millions d’euros pour la seconde année consécutive et surtout au dividende reçu en 2016 de GFT de près de 33 millions d’euros, la situation reste très préoccupante.

La dépréciation des actifs sanctionne ainsi l’absence de perspectives crédibles pour l’avenir de l’usine.

L’attribution de la transmission 6F15 n’est toujours pas actée, et même si elle l’était et avec les prévisions de production qui ont été revues drastiquement à la baisse (30 000 bv en 2019 année de lancement au lieu de 81 000 dans les prévisions initiales, puis 23 000 bv en 2020 et 17 000 en 2021 au lieu de plus de 120 000 prévues initialement) suite à la décision de Ford de ne plus en équiper ses petits véhicules du segment B (notamment la Fiesta) avec cette transmission, ce ne serait plus un projet crédible tellement les productions seraient faible. Du coup, cette décision remet en cause l’équilibre économique de la production de cette BV et donc son attribution à FAI.

Sans la décision de Ford d’attribuer, très rapidement et avec des volumes conséquents, la fabrication d’un nouveau produit comme la 8FMid, la situation économique continuera à se dégrader condamnant de fait l’avenir de notre usine.

 

 

Avis  de la CGT sur la situation sociale

 

Nous sommes en profond désaccord avec la politique sociale menée par Ford à l’égard de notre usine Ford Aquitaine Industries.

En effet, à ce jour, la situation sociale est le reflet de la situation économique.

La baisse accélérée des effectifs actifs par de nombreux départs en retraite en 2016 associée à l’absence d’embauches ont fait passé l’effectif en dessous de la barre des 900 salariés ce qui est bien en dessous de l’engagement de Ford.

Cela génère des pertes des compétences et de savoir-faire. En rajoutant à cela la flexibilité accrue et le vieillissement de l’effectif (près de 47% de l’effectif actif ayant plus de 50 ans) les conditions de travail deviennent de plus en plus difficiles.

Devant le caractère très préoccupant de cette situation et compte tenu de la longueur des délais d’installation d’une nouvelle ligne de production, il est extrêmement urgent que Ford décide de l’attribution de nouveaux produits (ce qui suppose aussi de raccourcir les délais d’attribution) pour assurer un avenir à FAI.

La CGT Ford Blanquefort le mardi 29 août 2017